Loading...

Lundi 9 janvier 2016

LE 8, LE NOUVEL ESPACE CRÉATIF D'HAVAS PARIS

Havas Paris inaugure ces jours-ci un nouvel espace à l’intention de ses équipes créatives - 130 créatifs et producteurs -  animées par Christophe Coffre, Président en charge de la création. Logé au 8ème étage, il constitue un lieu central et singulier au sein de l’agence qui héberge quelques 350 collaborateurs sur 3 étages du siège Havas à Puteaux. 

LE 8, c’est son nom, est un plateau qui s’étend sur quelques 1 200 m2. A l’heure où la discipline impose des dispositifs toujours plus riches, plus intégrés et plus digitaux, le nouvel espace a été pensé et imaginé pour favoriser la mixité des expertises publicitaires, contenus, digital et design ainsi que la production (producteurs, trafic, TV production et achat d’art) et le planning stratégique. Aboutissement d’une pleine année de réflexion et de conception avec la collaboration de l’architecte d’intérieur Agathe Perroy, l’espace est né d’une volonté de modularité et d’ouverture.

Ici, pas de cloison, pas de bureau fermé mais un plateau décloisonné pour créer des espaces partagés et collaboratifs. Des espaces communs ouverts où chacun à sa place se conjuguent avec des alcôves en retrait qui n’appartiennent à personne. LE 8 est un jeu d’espaces connectés ou déconnectés, grands ou petits, face à la Seine ou coté Ville, ouverts ou fermés d’un rideau au calme et à l’abri des regards …. pour selon les besoins, créer, réfléchir, se réunir à plusieurs ou se retirer.

Ici, on travaille assis bas, assis haut ou debout, aux abords d’une table haute ou basse, sur un banc, un gradin, dans un fauteuil ou un canapé profond…  et le mobilier s’adapte. Le nouvel aménagement intérieur au service de l’utile participe aussi d’un art de vivre au travail avec la volonté d’offrir des commodités que l’on aime chez soi. Comme à la maison, les cuisines sont ouvertes, les bibliothèques arborent leurs livres, les canapés sont à disposition, de petits salons attendent leurs visiteurs…

Ici pas de place perdue non plus. Tout est aménageable en fonction des besoins et des envies. L’arène est une somme de modules gigognes, les bureaux proposent des jeux d’accessoires (porte-manteaux, portes documents, papeterie…), les dos des cabanes offrent des assises diversifiées…

Mais dans cet espace dominé par le bois naturel et le béton, une table unique et discontinue constitue le fil conducteur et l’idée force du projet. Longue de 167 mètres, elle se déroule - tel un ruban qui se déploie - sur l’ensemble du plateau pour mieux tisser un lien entre tous les collaborateurs et toutes les disciplines.

« Les lieux physiques n’ont jamais été aussi importants qu’en cette ère du virtuel. » explique Christophe Coffre. « Ce nouvel espace destiné à accueillir et animer la communauté créative de l’agence va sans conteste nous permettre d’enrichir les points de vue, favoriser l’intelligence, mixer les inspirations et produire plus efficacement des dispositifs créatifs sans couture. »

« Au delà d’être un lieu d’échanges et de réflexion, LE 8 a été pensé pour faire et produire. La nouvelle génération de créatifs ne se pose plus la question de savoir à quelle famille elle appartient. Ils sont tout à la fois concepteurs, réalisateurs, auteurs, producteurs, photographes… et ils aiment expérimenter, réaliser, faire des choses par leurs propres moyens. Il nous a semblé important de mettre à disposition de ces makers un lieu qui réponde à ces nouvelles pratiques de production de contenus, que ce soit d’images fixes ou animées, d’objets grâce à la 3D ou de montage manuel. » explique Thierry Grouleaud, DGa et Directeur des Productions.

« J’ai eu pour mission d’imaginer non pas un bureau à proprement parler, mais un lieu qui soit différent, astucieux, créatif et malin. » explique Agathe Perroy, architecte d’intérieur. « Très vite, la table unique s’est imposée comme la colonne vertébrale du projet, autour de laquelle les échanges multiples et variés devaient s’organiser. C’est pourquoi nous avons créé de multiples lieux assez différents, configurés pour travailler seul ou à plusieurs mais toujours comme si l’on était encore un peu chez soi. »

LE 8, un agencement de plusieurs univers

  • Epicentre du plateau, l’arène est un lieu de rassemblement et de rencontres pour des projections ou des présentations. Composée de modules qui se transforment en gradins ou en grande table de réception, il s’adapte aux besoins jusqu’à faire disparaitre le mobilier pour libérer l’espace. Ce lieu ouvert de 56m2 servira aussi d’espace d’expression et d’accueil des talents partenaires et ponctuels. Equipé en audio et vidéo, il propose également une grande cuisine.
  • Les cabanes. Au nombre de 7, ces espaces semi-ouverts tournés vers la lumière et situés de part et d’autre de la grande table côté Seine, constituent des alcôves dédiées à la conception et la réflexion en petit comité. Respectivement de 9 m2 environ, elles accueillent jusqu’à une dizaine de personnes et se distinguent les unes des autres par une décoration unique et un mobilier chiné.
  • Le dos des cabanes propose des assises diversifiées : des banquettes pour conversations, des assises en face à face ou des tablettes hautes pour une pause plus verticale.
  • Dans le même esprit que les cabanes, les « Photomaton ».
    Plus petits et au nombre de 5, ils proposent d’accueillir des entretiens one to one (2 personnes). Dotés d’un rideau, ils ont vocation à accueillir des réunions impromptues.
  • L’Atelier de Jean est l’espace de production dédié aux makers. Il permet de fabriquer et de concevoir des objets, des maquettes, des prototypes mais aussi des impressions grand format et en volume grâce notamment à une imprimante 3D, un massicot, une encolleuse… et une picture box
  • Un espace de lecture-bibliothèque proposera ouvrages, magazines…. non loin d’un espace convivial constitué d’une  2ème cuisine et coin café.

Les matériaux

Les matériaux répondent à la simplicité. La table unique déploie ses panneaux de contre-plaqué de pin maritime d’origine française (label PEFC) qui promeut la gestion durable de nos forêts. Ce bois vivant, tendre et vernis naturel mat à l’eau, conserve son aspect originel, son toucher naturel, ses nœuds et nervures. Destiné à se patiner, vieillir, il va évoluer à la lumière, brunir et gercer. Le sol en linoléum est issu de composants naturels uniquement, sans aucun PVC, assouplissant ou caoutchouc de synthèse. Doté d’un bilan écologique positif, il est extrêmement robuste, hygiénique et résistant à l’usure, mais vivant aussi, il inscrit le passage dans sa
matière.

LE 8 en bref

  • Le nouvel espace d’Havas Paris dédié à son équipe de 130 créatifs (concepteurs-rédacteurs, directeurs artistiques, producteurs)
  • 10 mois de réflexion sur le projet
  • 5 mois de travaux
  • 1 200 m2 de plateau
  • 135 postes de travail + environ 100 places assises
  • 40% d’espaces nomades et 60% d’espaces résidentiels
  • 1 table unique de 167 mètres linéaires
  • 2 500 panneaux
  • 1 arène de 56 m2
  • 7 cabanes de 9 m2
  • 7 versos de cabanes avec assises diversifiées
  • 5 photomatons
  • 1 atelier de production : 1 picture box, 1 imprimante 3D
  • 1 espace de lecture et bibliothèque
  • 2 cuisines et coins café

Photos