array(2) {
  [0]=>
  object(WP_Post)#1147 (24) {
    ["ID"]=>
    int(17034)
    ["post_author"]=>
    string(1) "8"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2017-06-13 12:29:47"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2017-06-13 12:29:47"
    ["post_content"]=>
    string(0) ""
    ["post_title"]=>
    string(37) "Communiqué - Rapport annuel BPCE.pdf"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "inherit"
    ["comment_status"]=>
    string(4) "open"
    ["ping_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(37) "Communiqué - Rapport annuel BPCE.pdf"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2017-06-14 10:28:22"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2017-06-14 10:28:22"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(16963)
    ["guid"]=>
    string(66) "http://presse.havasparis.com/wp-content/uploads/2017/06/586596.pdf"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(10) "attachment"
    ["post_mime_type"]=>
    string(15) "application/pdf"
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
  [1]=>
  object(WP_Post)#1146 (24) {
    ["ID"]=>
    int(17066)
    ["post_author"]=>
    string(1) "8"
    ["post_date"]=>
    string(19) "2017-06-14 10:32:15"
    ["post_date_gmt"]=>
    string(19) "2017-06-14 10:32:15"
    ["post_content"]=>
    string(0) ""
    ["post_title"]=>
    string(41) "Fiche technique - Rapport annuel BPCE.pdf"
    ["post_excerpt"]=>
    string(0) ""
    ["post_status"]=>
    string(7) "inherit"
    ["comment_status"]=>
    string(4) "open"
    ["ping_status"]=>
    string(6) "closed"
    ["post_password"]=>
    string(0) ""
    ["post_name"]=>
    string(26) "fiche-technique-bpce-3-pdf"
    ["to_ping"]=>
    string(0) ""
    ["pinged"]=>
    string(0) ""
    ["post_modified"]=>
    string(19) "2017-06-15 05:53:54"
    ["post_modified_gmt"]=>
    string(19) "2017-06-15 05:53:54"
    ["post_content_filtered"]=>
    string(0) ""
    ["post_parent"]=>
    int(16963)
    ["guid"]=>
    string(66) "http://presse.havasparis.com/wp-content/uploads/2017/06/392159.pdf"
    ["menu_order"]=>
    int(0)
    ["post_type"]=>
    string(10) "attachment"
    ["post_mime_type"]=>
    string(15) "application/pdf"
    ["comment_count"]=>
    string(1) "0"
    ["filter"]=>
    string(3) "raw"
  }
}

Jeudi 15 juin 2017

L’intrigant monsieur Langley
Le nouveau rapport d’activité du Groupe BPCE
vient de paraître

Quand le rapport annuel explore de nouvelles narrations
ou comment tout savoir sur l'entreprise de façon divertissante ?

Eva, une étudiante de 22 ans, découvre dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant la carte de visite d’un inconnu. Qui est donc cet intrigant monsieur Langley qui surgit dans sa vie et lui fixe des rendez-vous énigmatiques ? Au gré de ses mystérieux rendez-vous, Charles Langley guide la jeune femme à travers son passé pour la pousser à reprendre le flambeau de son père, un nez mythique de l’univers de la parfumerie… L’Intrigant monsieur Langley, c’est le titre de la dernière nouvelle de Jean-Pierre Montal, qui vient de paraître aux éditions… Groupe BPCE ! 

Car le 2e groupe bancaire en France, accompagné par l’agence Havas Paris, investit pour l’édition 2016 de son rapport annuel un territoire jamais exploré jusque-là : celui d’une nouvelle littéraire, signée d’un auteur prometteur. Au fil des pages, l’intrigue dévoile son lien avec la stratégie du groupe et les faits marquants de l’année 2016. Une occasion de découvrir autrement les différentes banques du Groupe BPCE que sont les Banques Populaires, les Caisses d’Epargne, Natixis, le Crédit Foncier ou la Banque Palatine.

Au-delà de cette narration inédite, cette nouvelle se distingue aussi par ses illustrations originales imaginées par de jeunes artistes, Karolis Strauniekas et Yann Le Bec, qui plonge le lecteur dans un univers inspiré de celui d’Edward Hopper.

Le rapport d’activité du Groupe BPCE innove enfin par son mode de diffusion et de promotion offline et online : amplification digitale sur les réseaux sociaux, distribution de 10 000 exemplaires dans les lounges First et Business d’Air France et 15 000 exemplaires aux abonnés par portage du quotidien Les Echos. Enfin, pour les collaborateurs du groupe, la sortie du rapport annuel constitue un événement : un teaser vidéo diffusé sur l’intranet, des stickers géants déployés dans l’atrium su siège du groupe ainsi que des ateliers olfactifs.

" Nous sommes un groupe bancaire différent : récent, coopératif et ambitieux. BPCE communique assez peu, laissant la place à ses marques commerciales. Aussi le rapport d’activité offre une formidable opportunité pour valoriser nos actions sous un mode décalé dans l’univers bancaire " explique Yves Messarovitch, directeur de la communication du Groupe BPCE.  

" Comme les autres disciplines de la communication, le rapport annuel ne résiste pas à l’attrait pour de nouvelles formes de narration, d’illustration et de diffusion, plus en phase avec ce que les audiences attendent des marques" explique Olivier Sere, Vice-Président d’Havas Paris. " Longtemps resté un rituel très codifié, le rapport annuel explose les frontières pour explorer les champs d’expression offerts notamment par la littérature, les arts graphiques et le digital afin d’intéresser un public élargi et tisser un lien plus riche et plus vivant avec lui."

" Le projet m’a intéressé car il réclamait une extrême rigueur dans la narration. Il fallait faire coïncider la fiction avec la réalité du Groupe BPCE, les deux devant se croiser en permanence. Ce genre d’écriture “sous contrainte” est un exercice totalement nouveau pour moi et tout à fait stimulant "  explique l’auteur Jean-Pierre Montal. 

Pour mémoire, Havas Paris édite une quarantaine de rapports annuels par an et s'impose comme une agence référente dans cette discipline en France. Elle donne le jour à des objets innovants et élégants pour de grands groupes comme EDF, Orange, LVMH, Air France, Renault, Carrefour, BPCE, Essilor, Veolia, Valeo, La Poste, Accor Hotels.. pour lesquels elle est régulièrement primée (TOPCOM, Entreprises et communication, Stratégies).

ZOOM SUR LA RAPPORT ANNUEL GROUPE BPCE 2017

  • 45 000 exemplaires imprimés en papier recyclé
  • 2 tomes 
  • 124 pages 
  • 2 langues (français et anglais) 


Tome 1 : 11 chapitres, 84 pages 
Une nouvelle littéraire L’Intrigant monsieur Langley, intrigue à suspense pour relater les faits marquants 2016 et la stratégie du Groupe BPCE.

Résumé Eva, une jeune femme de 22 ans, devra élucider de nombreux mystères pour trouver sa voie. Qui est donc cet intrigant monsieur Langley qui surgit dans sa vie et lui fixe des rendez-vous énigmatiques ? Au fil de l’histoire, des indices permettent de découvrir les produits et services des banques du groupe qui ont permis à l’héroïne de créer son entreprise : Le Coût de L’+xpat, une appli pour expatriés de Banque Populaire, l’appli de paiement sans contact Apple Pay proposée par Banque Populaire et Caisse d’Epargne, la plateforme de financement solidaire Espace Dons de la Caisse d’Epargne… Au total 33 innovations et solutions, parmi toutes celles déployées en 2016 par le Groupe BPCE, sont détaillées à la fin de la nouvelle.

Tome 2 : 40 pages
« Les banques qui ont aidé Eva à grandir autrement  »
Ce tome illustré présente les profils et les actualités du groupe et de l’ensemble de ses banques.

Des illustrations originales en couleurs et au trait mariées à des photos signées de Karolis Strauniekas et Yann Le Bec

       

Un mode de diffusion et de promotion d’une originalité et d’une ampleur inédites : 

  • Un site événementiel dédié où l’intégralité du roman est disponible, accessible
    via le site corporate du Groupe BPCE et sa version anglaise ou par les réseaux sociaux. 
    Le rapport peut d’ailleurs y être commandé en format papier.
  • 10 000 exemplaires distribués en partenariat avec Air-France
    dans les lounges First et Business d’Orly et de Roissy-Charles de Gaulle.
  • 15 000 exemplaires distribués à tous les abonnés par portage au quotidien Les Echos.
  • Un teaser diffusé sur les médias sociaux, sur le site groupebpce.fr et sur l’intranet du groupe.
  • Des illustrations en format géant déployées dans l’atrium du siège du groupe et des cartes postales distribuées aux collaborateurs.
  • Des ateliers olfactifs, en lien avec l’intrigue de la nouvelle, pour plonger les collaborateurs participants dans l’univers du rapport annuel.


A propos de l'auteur 


Jean-Pierre MONTAL a publié son premier roman en 2015, Les années Foch, aux éditions Pierre-Guillaume de Roux Auteur d’une biographie, Maurice Ronet - Les vies du Feu Follet parue en 2013, Jean-Pierre Montal travaille actuellement sur son deuxième roman. Il est co-fondateur des éditions Rue Fromentin.


A propos des illustrateurs 


Karolis STRAUTNIEKAS est un jeune illustrateur qui vit et travaille à Vilnius (Lituanie). Après son diplôme à l'Académie des Beaux-Arts de Vilnius (2011), Karolis commence à travailler comme créatif dans la publicité, l'animation et le design graphique. Son sens du détail, de la couleur et son goût pour le "vintage" font de lui un créateur au style unique qu'il adapte volontiers en animation de papier découpé ou stop-motion. 



Yann LEBEC est un illustrateur et peintre français qui vit et travaille à Londres. Ses œuvres, aux allures de croquis, sont simples et puissantes. L'influence de mediums variés se retrouve dans chacun de ses dessins : cinéma, bande dessinée, photographie... Les contrastes sont forts : du noir sur du blanc, avec des traits qui font ressortir la force de ces images.

Photos

Vidéos

BPCE - L´intrigant monsieur Langley, teaser du nouveau rapport d´activité du Groupe BPCE


share on facebook share on twitter

BPCE - L´intrigant monsieur Langley, le nouveau rapport d´activité du Groupe BPCE


share on facebook share on twitter